la bibliographie de Juliette Benzoni

Avant-propos

Classé dans : 01. Recueils de Nouvelles,21. Preface / Avant-propos — 15 novembre, 2008 @ 21:00

g.pngrandes d.pngames et p.pngetites v.pngertus / e.pnglles ont a.pngimé

p.pngar droit de naissance ou par mariage – parfois les deux! – elles furent de grandes dames que les feux de l’Histoire ont éclairées à maintes reprises. Intelligentes, voir géniales comme Germaine de Staël, très belles ou pas du tout, aucune n’a manqué de ce miracle, ce don du Ciel – ou de l’Enfer ! – ce rien impalpable et envoûtant que l’on appelle le charme et dont rêvent celles qui en sont dépourvues parce qu’il vaut mieux que la beauté et soumet plus efficacement les hommes.

c.pnge sont eux qui, dans leurs vies, ont joué le rôle principal, car l’Amour fut toujours leur grande affaire aux dépens de ce que l’on nommait jadis la « vertu » joyeusement jetée par elles au vent de leur fantaisie. De la morale et des convenances elles ne se sont souciées, les exigences de leur corps leur paraissant plus importantes, surtout lorsque le coeur y avait part.

l.png‘homme – indispensable partenaire ! – fut rarement le maître. Parfois la victime, parfois le bourreau mais qu’importait au fond? Ces femmes hors du commun ont éclaboussé leur temps de leur éclat et tissé des légendes avec le ruban de leurs cheveux dénoués et les dentelles de leur chemises.

p.pngerverses, coquettes, dominatrices ou rusées, tendres mais parfois impitoyables ou même féroces, elles ont employé tous les moyens au service de leurs passions.

e.pnglles ont aimé, oui, et beaucoup ! Reste à savoir comment …

J.B

retour1.png

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

1rosofon2lam |
Cheminements |
Terres du Monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Confidentiel
| Poésie d'Ecosse
| La Poésie, c'est l...