la bibliographie de Juliette Benzoni

Critiques Suite Aldo Morosini

Classé dans : 11. Suite Aldo Morosini,23. Critiques — 19 décembre, 2008 @ 22:05

* Les Emeraudes du Prophète

Benzoni à la vitesse grand B : « Les Emeraudes du prophète passent les frontières et remontent le temps à toute allure. Servies par un imaginaire galopant
Elle écrit vite, Juliette Benzoni. En moyenne, un roman et demi par an. Elle pourrait même écrire mieux. Qu’importe. D’une saga à l’autre, son œuvre prolonge la tradition de prolixité brouillonne et d’imaginaire galopant du temps d’Eugène Sue. Un auteur heureux, comme ses personnages. Nous sommes à Dijon dans les années 30: «Finissons de déjeuner et rentrons à Paris! Je m’y livrerai aux démarches nécessaires pendant que tu te rendras en Bohême. De là, tu n’auras qu’à gagner directement Istanbul où l’on se retrouvera au Pera Palace.»
Tel est le plan arrêté par le prince Aldo Morosini, expert en joyaux historiques, et par son ami l’archéologue Vidal-Pellicorne pour s’emparer de l’Ourim et du Toummim, deux émeraudes offertes, selon la légende, par Jéhovah au prophète Elie – et qu’un ambitieux rabbin, à Jérusalem, les a convaincus de lui rapporter en enlevant Lisa, la femme du prince. La vie de Lisa dépend de leur succès. Ils passent donc les frontières et remontent le temps à toute allure. De l’antique forteresse de Massada, où les joyaux ont disparu avec ce dernier foyer de la résistance juive, au romantique château de Hohenburg, en Allemagne, où ils ornent les délicates oreilles d’une grande-duchesse, c’est une frénésie de déplacements et d’associations d’idées historiques qui nous transporte de la bibliothèque de Dijon au cimetière juif de Prague, d’Istanbul, où repose le trésor des Sultans, à la Roumanie de Dracula. Les pierres rendues à Israël seront escamotées par la sagesse du grand rabbin et l’aventure se clôt par un dîner à l’hôtel King David, où les protagonistes enfin réunis s’en remémorent les péripéties dans une ambiance «élégante, fleurie et confortable».
Ces émeraudes tombent dans le coffret de Juliette Benzoni aux côtés du Rubis de Jeanne la Folle, de L’Opale de Sissi, de ces belles pierres maléfiques qu’elle taille à la manière un peu brute de la comtesse Ilona, héritière de Dracula, qui, ayant lu le roman de Bram Stoker et vu toutes ses adaptations à l’écran, apparaît devant le héros stupéfait «vêtue d’une tunique noire parfilée d’argent dont les larges manches et le profond décolleté s’ourlaient de chinchilla». Elle s’avance pour lui dire, non sans grâce ni humour, que le roman populaire, de nos jours, offre moins une vision qu’une télévision de l’Histoire. »

Critiques Suite Aldo Morosini dans 11. Suite Aldo Morosini 1pixel

Jean-Baptiste Michel, L’Express-Livres
(Source : www./livres.lexpress.fr)

* La Perle de l’Empereur

 » Aventures et tragédies dans l’Europe tourmentée des années 20, le cocktail est irrésistible »

Echo d’aujourd’hui
(source : au verso couverture France-Loisirs)

* Les « Larmes » de Marie-Antoinette

« Pour la huitième fois, Juliette Benzoni ressuscite son héros favori, Aldo Morosini, prince vénitien, spécialiste en bijoux anciens, détective à ses heures et séducteur patenté. (…) Assassinats en série, exhumation de cadavre et maisons hantées, tous les ingrédients du sadisme chers à Dame Juliette sont ici réunis. De quoi vous faire passer quelques nuits blanches de bonheur. » 

Vincent Meylan. Point de vue
(Source : intérieure couverture France-Loisirs)

* Le collier sacré de Montezuma

« Je l’ai lu d’une traite, c’est vif, enlevé, une écriture pleine de fougue. A 87 ans, Juliette Benzoni garde la pêche! Et elle a de l’énergie à revendre. La reconstitution des années trente dans le Collier sacré de Montezuma, comme dans tous ces romans, est irréprochable. Et pas de mystère, cela nécessite en amont un gros travail de documentation qui ne lui dait absolument pas peur. Juliette Benzoni est un véritable élixir de jouvence. »

Chronique de Bernard Lehut, RTL
(Source : intérieure couverture France-Loisirs)

 » Voici un phénomène : la romancière française la plus lue dans le monde. Une vieille dame de 87 ans bien moins médiatisée qu’une Amélie Nothomb, par exemple. Et pourtant en 40 ans de carrière, elle a vendu 300 millions de livres et touché 50 millions de lecteurs. Elle s’appelle Juliette Benzoni.
Elle est surnommée L’Alexandre Dumas en jupons car sa passion c’est l’Histoire. Une passion qu’elle a su faire partager à son public en la transformant, telle une alchimiste de l’écriture, en de palpitantes aventures. Et ce quelque soit les époques, du Moyen-âge aux Années trente, en passant par la Renaissance ou le XVIIIème siècle!
Elle vient de publier « Le collier sacré de Montezuma », aux éditions Plon. Son cinquantième livre. Il se déroule justement dans les Années trente, une intrigue rocambolesque qui m’a fait penser à la fois à Maurice Leblanc, le créateur d’Arsène Lupin, et à Agatha Christie. En scène: deux héros récurrents de Juliette Benzoni, le prince Morosini et l’égyptologue Vidal-Pellicorne, à la recherche de leur ami antiquaire Vauxbrun. Ce dernier disparu le jour même de son mariage en même temps que le collier sacré de Montezuma, des émeraudes sublimes ayant appartenu au dernier empereur Aztèque. Je vais vous faire un aveu, j’ai lu ça d’une traite, c’est vif, enlevé, une écriture pleine de fougue.
A 87 ans, Juliette Benzoni garde la pêche ! Et elle a de l’énergie à revendre. La reconstitution des années trente dans « Le collier sacré de Montezuma », comme dans tous ses romans, est irréprochable. Et pour ça, pas de mystère, ça nécessite en amont un gros travail de documentation qui ne lui fait absolument pas peur. Juliette Benzoni est un véritable élixir de jouvence. »

La Rédaction RTL

Retrouvez l’interview AUDIO de cette article !!! (cliquez sur le lecteur) 

psoeluauay170x17075.jpgNouveau-59 dans 23. Critiques 

* La Chimère d’Or des Borgia

Article Point de Vue du 23 Mai 2011, écrit par Vincent Meylan (merci Sophie )

point_10

L’avis sur France-Loisirs :
« Avec ce livre, nous voyageons dans le temps et l’espace avec facilité grâce au style de Juliette Benzoni. Cette dernière sait toujours aussi bien nous envoûter et nous propose une aventure mystérieuse où se mêlent amour, meurtre, amitié et passion. Le rythme est rapide avec une succession d’aventures qui nous tient en haleine [...]. La fin est surprenante, on attend la suite avec impatience ! »

* La Collection Kledermann »

L’avis du « Grand Livre du Mois »
Avec Juliette Benzoni, la fantaisie est au pouvoir, et l’imagination fait bon ménage avec l’histoire. Vers 1930, dans un château proche de Chinon, le prince vénitien Aldo Morosini prend une balle dans la tête et ne doit son salut qu’à l’habileté d’un jeune chirurgien. Sur son lit d’hôpital, une image le hante : juste avant le coup de feu, il a vu sa femme s’enfuir avec un inconnu… Ainsi commence une intrigue ingénieuse, qui va nous conduire jusqu’en Suisse et soulever bien des questions. Où est passée la fabuleuse collection de bijoux du beau-père d’Aldo, Kledermann ? Quel est le rôle funeste joué par un descendant des Borgia ? Et notre ami Aldo, remis de sa blessure, réussira-t-il à reconquérir l’amour de son épouse ? Un polar fort énigmatique doublé d’une comédie aux dialogues ciselés !

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Article Point de Vue du 21 Mars 2012, écrit par Vincent Meylan

pv_mar10

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

* Le Talisman du Téméraire / 1- Les trois Frères »

Article Point de Vue du 30 Octobre 2013, écrit par Vincent Meylan

trois-freres

Article dans le catalogue de Novembre 2013 du « CLUB »

CLUB-article'temeraire

Ce qu’ils en disent sur leur page Facebook (16/12/2013) :

Quel est ce bijou qui scintille dans les vitrines du club cette semaine ? Il s’agit tout simplement du… Talisman du Téméraire de Juliette Benzoni !
Reine du thriller historique « à la française », Juliette Benzoni nous offre en guise de cadeau de fin d’année un nouveau roman finement ciselé, qui narre la quête de trois talismans ayant appartenu au Duc de Bourgogne, Charles le Téméraire.
Naturellement tous les ingrédients qui ont fait le succès de Benzoni sont au rendez-vous : l’improbable duo de détectives formé par le vénitien Morosini et l’égyptologue Vidal Pellicorne, une galerie de personnages tous plus truculents et fantasques les uns que les autres, des belles indomptables, du folklore, de l’humour, des voyages à travers toute l’Europe, des ripailles somptueuses, et même… Du champagne millésimé ! Venez ouvrir la vitrine pour vous emparer !

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

* Le Talisman du Téméraire / 2-Le diamant de Bourgogne »

Article Point de Vue d’octobre 2014, écrit par Vincent Meylan
critique aldo 14

retour1.png

11 commentaires »

  1. Monique Pisu dit :

    Je suis impatiente de lire le second tome du Téméraire les 3 frères j’espère une suite très bientôt, merci pour ces bonnes lectures.
    J’ai lu tous vos livres.

  2. olivier marie-noelle dit :

    je pense que j ai lu tous vos livres. depuis les catherines.et le dernier la chimere des borgia

  3. Franchitti Hélène dit :

    Nous attendons toujours la suite de la chimère d’or des Borgia…. Nous avons laissé Aldo blessé, Lisa qui le quitte et, et, ………. nous aimerions bien avoir la suite….A quand la sortie….

  4. Isabelle d'Ottawa dit :

    Par hasard j’ai lu Les larmes de Marie-Antoinette, et j’ai adoré Aldo Morosini, les bijoux, les enquêtes, les villes et les voyages. Je suis donc en train de lire toute la série en commençant par le premier tome. Je suis maintenant rendue à l’Opale de Sissi. Merci Madame Benzoni de nous faire rêver.

  5. Gérard Nathalie dit :

    J’ai,encore une fois, dévoré les aventures du prince antiquaire et de son comparse l’archéologue… J’espère que la suite est en cours d’écriture et qu’elle sortira dans l’année (vu la fin du roman)!

    Merci beaucoup à Madame Benzoni…

    Frédérique : Bonjour Nathalie, et oui comme nous tous, fidèles lecteurs qui attendons toujours le livre suivant, avons dévoré ce livre.. qui ÉVIDEMMENT aura une suite, plus d’info en page Son dernier Ouvrage . A bientôt.

  6. froger dit :

    est ce que l’anneau d’atlantide est la fin des livres sur aldo morosini j’espère qu’il y en aura d’autres.
    bravo juliette et à votre site

    Frédérique : Bonjour, et bien avec notre Juliette, tout est possible! Elle a écrit chacun des 6 livres de la suite des aventures d’Aldo Morosini sans penser qu’il y en aurait un suivant alors pourquoi pas …. si elle a une idée d’histoire, nous écrire une 11ème histoire de ce tandem qu’on aime tant Aldo et Vidal! Attendons l’année prochaine, cette année c’est la série « Le Bal des Poignards », elle me dira bien le sujet de son nouveau livre … quand elle sera en train de l’écrire! Alors affaire à suivre! A bientôt

  7. sarah dit :

    Bonjour , Ayant decouvert Aldo Morosini dans le boiteux de Varsovie, en etant un chouia amoureuse (soyons honete !! ) je vous serai reconnaissante de m’envoyer la bibliographie ds l’ordre de ses avantures
    d’avance merci bcp
    bien cordialement
    Sarah
    ledolimo@hotmail.com

  8. La Plume dit :

    J’ai commencé à lire « Les joyaux de la sorcière » et je n’en suis encore qu’à la moitier du roman, mais j’apprecie beaucoup ce que le lis et j’ai l’intention de lire les autres livres. Parce qu’il y a tout dans ce livre: l’intrigue, les décors, les personnages, je trouve tout superbe ! Un grand bravo à Juliette Benzoni pour un roman qui me fait déjà rêver !

  9. frere ginette dit :

    c est genial, plein d intrigue et le prince morosini est tres attachant.
    je devore ses aventures.
    de plus , on voyage et ca j adore.
    bravo juliette
    A quand la prochaine aventure ? j ai lu le dernier (l anneau de l atlandide c etait super.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

1rosofon2lam |
1rosofon2lam |
1rosofon2lam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Confidentiel
| Confidentiel
| Confidentiel