la bibliographie de Juliette Benzoni

Archive pour la catégorie '10. Le Boiteux de Varsovie'

Fiche de Lecture « L’étoile bleue »

Posté : 18 décembre, 2008 @ 9:55 dans 10. Le Boiteux de Varsovie | 1 commentaire »

vuevenise.jpg
1918 : Aldo Morosini, prince vénitien, revient de la guerre. Sa maîtresse Dianora l’avait quitté en 1914, retournant au Danemark. Sa mère vient de mourir et il est ruiné. Seul un couple de serviteur qu’il adore et sa cousine Adriana l’attendent pour son retour.Malheureusement, il découvre que sa mère a été assassinée -sans qu’il puisse trouver le meurtrier – pour lui voler le saphir familial « l’étoile bleue », qui aurait pu le sauver de la ruine : alors deux solutions, le mariage avec une suissesse nommé Lisa Klederman ou travailler! Grâce à l’éducation de son précepteur, disparu à la guerre, Aldo peut devenir antiquaire … alors il choisit de devenir « marchant »!

luisacasati.jpg

 

En 1922, il l’est et d’une grande renommée dans le domaine des pierres précieuses …Un ami de la famille Lord Killrenan lui confie la vente d’un bracelet qui ne doit être vendu à un anglais – sous entendu sa nièce Mary de Saint-Albans, qu’il croise alors avec la fameuse et excentrique Luisa Casati. C’est alors qu’un message d’un certain Simon Aronov lui demandant de le rencontrer en Pologne, change la donne. Mina Zelden, sa secretaire lui organise le voyage : il prend le Nord-Express et s’installe à l’hôtel « L’Europe »de Varsovie.
nordexpress.jpghotel.jpg   

Il a alors rendez-vous à l’auberge Fulkier de la place Zamkowy, avec l’homme de confiance d’Aronov,Elie Amschel qui le conduit dans le ghetto. Là, Aronov le boiteux, lui montre le pectoral du grand prêtre, symbole du peuple juif. Il y manque 4 pierres sur les 12 et il est dit que le peuple juif ne retrouvera sa terre promise que lorsque le pectoral sera complet … Aronov demande à Morosini de l’aider à retrouver les 4 pierres dont l’étoile bleue sachant qu’il y a danger, un ennemi du juif veut le pectoral … Il accepte et se fera alors aider par Adalbert Vidal-Pellicorne, ami du boiteux.
placezamkowy.jpg  grandpretre.jpg
En attendant son train du retour, il visite le château Wilanow. Dans les jardins, il assiste à une scène de rupture entre 2 jeunes gens. La jeune fille éblouit Aldo et lorsqu’elle veut se tuer en se jetant dans la Vistule, il la sauve … c’est une certaine Anielka Solmanski. A l’hôtel, il rencontre par hasard, son ancienne maîtresse Dianora, devenue par mariage Klederman – ironie elle aurait pu être alors sa belle-mère, s’il avait épouser Lisa! Mais le charme d’Anielka a rompu celui de Dianora. Aronov l’informe que Amshel vient d’être assassiné, il est temps de partir!

Mais dans le train de retour, il retrouve la famille Solmanski au complet : Anielka, son frère Sigismond et son père Roman. La jeune fille doit se marier à Paris avec un certain Eric Ferrals, désespérée, Aldo la sauve encore quand elle veut se jeter du train! Elle propose alors à Aldo de lui appartenir s’il l’aide à fuir… A Paris, il s’aperçoit alors que la jeune fille porte l’étoile bleue à son cou! Aldo les suit, ils vont chez Ferrals, près du parc Monceau, voisin de sa grande-tante Amélie Sommiers à qui il demande alors l’hospitalité. Il rencontre Adalbert, ils deviennent amis et conviennent d’un plan. Tout d’abord rencontrer Ferrals pour lui racheter l’étoile,ce qu’il ne veut pas car le bijou aurait été volé aux Ferrals par les ancêtres de Morosini! Alors qu’il dine avec son ami antiquaire Vauxbrun, il rencontre Sigismond qui menace de le tuer s’il s’approche encore de sa soeur. Ce qu’il fait pourtant quand elle lui donne un rendez-vous secret au jardin d’acclimatation, où ils se déclarent leur amour. Anielka a un plan, il faut qu’il l’enlève au soir de ses noces! Etrange plan qu’il essaie quand même d’organiser. En attendant, se faire oublier en reprenant son métier : lors d’une vente à l’hôtel Drouot, il retrouve son ancien percepteur Guy Buteau, amnésique suite au combat, il a retrouvé la mémoire mais n’étant pas sùr de ses souvenirs … il était resté à Paris. Aldo le reprend à son service et le renvoit à Venise.
jardinacclimatation121.jpgtc117hteldesventesruedrouot.jpg     

Le mariage a lieu le 16 mai dans un château au bord de la Loire près de Blois. Ferrals a invité Aldo, Vidal-Pellicore mais aussi Dianora … qui en profite pour essayer de récupérer son ancien amant. Durant la cérémonie Anielka a un malaise … Vidal-Pellicorne en profite pour subtiliser le vrai saphir par un faux que Aronov leur avait fourni. Mais quand Anielka est sensée s’enfuir avec eux, elle ne vient pas. Son mari la fait ramener à Paris mais là on apprend qu’elle a été en fait enlevée et on demande une rançon et l’étoile bleue, le tout amené par Aldo lui-même au bois de Boulogne. Ferrals accepte de l’y envoyer mais là il est conduit en un lieu secret où il va de surprise en surprise : C’est Sigismond qui a « enlevé » sa soeur mais avec son consentement, d’où la présence d’Aldo amènant la rançon! Et là Anielka lui reproche de l’avoir trompée avec Dianora alors elle a voulu fuir sans lui … mais quand Ferrals débarque avec Vidal-Pellicorne, elle feint d’être victime – ce qu’Aldo ne dément – tout en étant séduit par l’arrivée d’un mari qui au final était près à sacrifier son saphir pour elle. Toutes les illusions d’Aldo s’évanouissent. Anielka repart avec son mari et Aldo pour Venise!

sanmichele.jpg

Puis vient le rendez-vous avec Simon Aronov au cimetière de San Michele .. Aldo lui remet l’étoile. Le 1er bijou va reprendre sa place sur le pectoral en attendant de trouver le suivant : la Rose d’York. Mais, Aronov révèle aussi à Morosini qu’il a reconnu dans Solmanski, son ennemi, alors il devra être très prudent car s’il était logique qu’Aldo s’intéresse à l’étoile, dès qu’il cherchera les autres, « l’ennemi » saura qu’Aldo et Aronov travaillent ensemble! Et à Paris, Ferrals vient d’être assassiné…

Le périple d’Aldo :
Fiche de Lecture

series.png          fiches.jpg

 

123456
 

1rosofon2lam |
Cheminements |
Terres du Monde |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Confidentiel
| Poésie d'Ecosse
| La Poésie, c'est l...